La Champions Basketball League séduit les anciens joueurs NBA

La champions Basketball League ou la Ligue des champions de basket-ball est  fondée en mars 2016 par la FIBA, troisième échelon du basket-ball européen. C’est la nouvelle ligue d’été professionnelle,  l’arme de la FIBA dans son conflit contre l’Euroligue.

La nouvelle équipe

La Champions Basketball League est une nouvelle ligue d’été professionnelle qui arrivera en 2017, après The Tournament qui a célébré cette saison sa troisième édition. La direction de cette compétition qui rassemblera 16 équipes a été remise au soin de Mark Aguirre, l’ancien scoreur des Pistons et des Mavs.  D’après les dirigeants de cette nouvelle ligue, le but est de concevoir un championnat qui a un lien étroit avec le public pour que les fans pourront être présents aux entraînements et pourront aussi parler avec les joueurs après les matches.

De jeunes retraités…

Ce sont les joueurs qui ont des liens avec leur ville respective qui constitueront les 16 équipes. Gotham Ballers qui est coaché par John Wallace est celui de New York et il y a aussi quelques noms intéressants comme Kenyon Martin, Shawn Marion, Daniel Gibson ou encore Jamaal Tinsley. C’est l’équipe de Boston qui devra être découverte prochainement, ensuite Dallas et Houston suivront, ils annonceront leurs rosters dans leurs conférences de presse.

Pour en savoir plus, lisez l’interview de Matthieu David-Experton

Lepeignoir avis

Le jour de l’ouverture du tournoi olympique de basket-ball, après la victoire des Américains contre la Chine, trois joueurs avaient été surpris dans un bordel dans la rue de Rio de Janeiro. Selon le site américain TMZ,  ils ont été aperçus là-bas quelques heures après leurs victoires et ils avaient affirmé aux journalistes qu’ils pensaient entrer dans un Spa. Carmelo Anthony n’avait pas vraiment apprécié cette excuse et il avait demandé à ses équipiers de prendre leurs responsabilités. En fin de semaine, des photos de ce moment avaient été publiées sur le site de TMZ.

84220b36-3917-443e-a93f-617788e7488b_TVASPORTS_WEB

Les basketteurs américains pensaient aller dans un spa et se retrouvaient dans un bordel à Rio de Janeiro

La semaine dernière, alors qu’ils se rendaient dans un spa, trois membres de l’équipe de basket-ball qui participent aux Jeux Olympiques de Rio avaient été aperçu dans une maison close légale dans la rue de Rio de Janeiro. En fin de semaine, sur le site américain TMZ, des photos de ce moment très gênant pour ces basketteurs étaient rendus publics. Les trois joueurs fautifs sont André Jordan, Demarcus Cousins, Demar DeRozan. Mercredi dernier, avant d’entreprendre les compétitions olympiques à Rio, les basketteurs cherchaient un bon endroit pour se relaxer en peignoir selon les sources d’information. Et ils avaient trouvé un établissement nommé termas Monte-Carlo, un Spa réservé aux hommes, alors ils l’avaient appelé en ayant cru trouver un établissement sérieux. Ils s’étaient donc rendus sur place et c’était là-bas qu’ils avaient été vu en train de prendre un verre au bar, sans plus. Lorsqu’ils avaient découvert la vraie fonctionnalité de l’établissement, ils avaient tout de suite quitté les lieux, avait mentionné une source à TMZ. Le capitaine Carmelo Anthony qui n’était pas là le jour de la fameuse sortie dans une maison close légale avait dit lors d’une conférence de presse dimanche dernier que « ce qui est fait est fait. Nous avons du temps libre et les gars ont fait ce qu’ils ont fait. Nous acceptons les responsabilités et nous allons de l’avant. »

 

Un nouvel arrivant dans le monde de la mode

Le monde de la mode a toujours besoin de nouvelle innovation pour satisfaire les fashionistas. Pour les dénicher et les pousser un peu plus loin dans leur passion, les grandes maisons proposent souvent des concours afin d’attirer l’intérêt des jeunes créateurs de mode. Dernièrement, c’est le concours de l’Association nationale pour le développement des arts de la mode qui ont fait le buzz avec l’arrivée en finale de trois Français très jeunes. Il s’agit notamment de Léa Peckre qui gagne les prix Premières collections, de Charlotte Chesnais avec son prix Accessoire ainsi que Stéphane Ashpool qui sont la dernière recrue prometteuse du monde de la mode.

Profil du jeune Stéphane Ashpool

Stéphane Ashpool est un jeune homme qui se lance très tôt dans la création. En effet, c’est à seulement 20 ans que ce dernier commence à mettre en avant sa boutique de prêt à porter masculin à travers un collectif artistique. Il s’agit pour lui de vêtement dont la marque se caractérise par un Logo Pigalle blanc avec un fond noir qui va se démarquer au fil du temps. Sa marque propose toutes sortes de vêtements dont des bombers, des pardessus, des peignoirs, et encore bien d’autres mais toutes de très bonne qualité. Et c’est maintenant, à l’âge de 32 ans qu’il décroche une dotation de 250.000 euros ainsi qu’une année avec comme Mentor Bruno Pavlovsky qui est parrain de l’édition de cette année. Stéphane Ashpool se démarque des autres créateurs de mode par le fait qu’il est tout autant passionné de mode que de sport. Apprenez-en plus avec le papier de Matthieu David-Experton.

L’avis des jurys à son propos

Pour les jurys ainsi que les autres assistants du concours, il est évident que Stéphane Ashpool fait partie des créateurs les plus prometteurs dans le domaine de la mode. Ce concours a d’ailleurs été l’occasion de le pousser à aller un peu plus loin avec la dotation dont il va bénéficier. Pour le créateur, ce sera l’occasion de développer sa petite entreprise sans trop de peine. Parmi les 29 participants à ce concours proposé par Nathalie Dufour, il s’est vraiment démarqué et a pu profiter d’un moment intense lors de la présentation face aux différents jurys. Pour le parrain, il est même considéré comme ayant un fort potentiel dans la création et dans le développement de son talent de couture. Bref, entièrement plongé dans la Pigalle Paris qui est à la fois un état d’esprit et une nouvelle mode, ce créateur a beaucoup de chance d’aller loin dans ce qu’il fait.